ATTENTION — changement de lieu
La projection OFF du vendredi matin 5 avril se déroulera dans l'Amphithéâtre du bâtiment central de l'IUT - 1 Allée des Granges Forestiers, 71100 Chalon-sur-Saône

Arnaud Viard, comédien / auteur-réalisateur

  Président du jury 2019

Arnaud Viard est né le 22 Août 1964 à 2h45 du matin à Lyon. Après avoir voulu être footballeur, puis acteur dès l’adolescence, il refoule ce désir. Il fait alors une école de commerce, travaille à Londres chez Pernod Ricard avant de rentrer à Paris, où il voit le film de Peter Weir « Le cercle des poètes disparus » qui l’incite, à 26 ans,  à pousser la porte du Cours Florent. Il y restera deux ans avant d’être engagé par Robert Hossein dans « Les Bas-Fonds » de Gorki. Cette expérience lui donne accès au régime des intermittents du spectacle, ce qui va lui permettre d’avoir du temps pour écrire et se former.

Tout en travaillant comme acteur, notamment sous la direction de Patrice Chéreau, Jean-Pierre Améris ou Etienne Chatiliez, il écrit, joue et réalise son premier court-métrage « La Fleur à la Bouche », primé dans de nombreux festivals. A partir de là, Arnaud va davantage s’orienter vers la mise en scène, et réaliser deux autres court-métrages.

En 2003 et 2004, il enseigne au Cours Florent puis monte avec 2 amis d’enfance, la société Les 1001 Marches, qui va co-produire en 2004, « Clara et moi », son premier long-métrage. En 2006, il écrit  « Une histoire d’amour » (entre un avocat matérialiste et une jeune femme qui entre au carmel) et réalise quelques publicités. En 2007, il devient, comme acteur, le héros récurrent d’une publicité pour la Neuf Box et le héros de «  Que du bonheur », programme court et quotidien, d’access prime time, diffusé sur TF1 en 2008/09.

Il s’en suit quelques années où il a du mal à faire ce fameux deuxième film comme réalisateur… Jusqu’au jour où il décide en 2013, de produire, réaliser et interprète ce qui deviendra « Arnaud fait son deuxième film ».

Par le miracle d’internet, Eleanor Coppola voit ce film et le choisi pour être le rôle principal de son film «  Paris can wait » avec Diane Lane et Alec Baldwin, film qui sortira en 2017 dans le monde entier… sauf en France ! Voilà aussi à quoi tient une carrière d’acteur.

En 2018, Arnaud réalise «  Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part », d’après le best-seller d’Anna Gavalda, avec Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe, Camille Rowe, Aurore Clément et Elsa Zylberstein. Le film est produit par Easy Tiger ( Marc-Benoît Créancier ) avec France 2, OCS, La région Ile de France et la région Bourgogne, comme partenaires. Le film est distribué par UGC et sortira à la rentrée.

En France, les influences « conscientes et dans l’ordre » d’Arnaud Viard sont Claude Sautet, François Truffaut, Jean-Luc Godard et Jacques Demy.

commentaires fermés

Association Chalon Tout Court, 1, allée des Granges Forestier - 71100 Chalon-sur-Saône - contact[@]chalontoutcourt.com - 06 47 83 96 88