Conférence

Pour sa 8ème édition, le Festival Chalon Tout Court vous invite le samedi 04 mars à 14H00 (Nicéphore Cité), à une conférence de Marie de Brugerolle :

JUMP CUTS : POUR UNE HISTOIRE ELLIPTIQUE des relations entre cinéma et arts visuels en Californie et à New York à partir de la question cinéma/performance/peinture et par rapport à une scène qui convoque les questions du langage, élargie à la performance: Stuart Sherman, Guy de Cointet, Morgan Fisher, Bill Leavitt, Jennifer Bolande, Wolfgang Stoerchle, Michael Mc Millen, Paul Mc Carthy,  Ron Amstutz, Julien Bismuth, Emily Mast, Amy Granat….

Il s’agira de montrer comment le cinéma, en tant que source imaginaire mais aussi le cinéma fantasmé et recréé par la télévision, influence et traverse structurellement les oeuvres des artistes en Californie du Sud, plus précisément à Los Angeles, mais comment cela se fait en écho, anticipé ou post, avec New York.  En tenant compte des échanges avec l’Europe et du fait qu’un certain nombre d’artistes venant d’Europe ont marqué la scène californienne, nous prendrons en compte l’évolution des oeuvres, du film en tant qu’expérience créatrice. Voir le film n’étant pas le but principal, mais le chemin qui conduit à la construction d’une oeuvre. Script, accessoires, décors, mise en scène et dramatisation sont autant d’aspects du cinéma, l’icône étant une question centrale et transversale pour tous ces artistes, mais une icône entre adoration et destruction, surface non plus vierge de l’écran, mais incarnée dans les objets.

Historienne de l’art, Marie de Brugerolle est commissaire d’expositions et auteure. Depuis 1994, elle travaille au développement de l’histoire de la performance, des années 1960 jusqu’à sa dématérialisation ou absorption dans la société du spectacle au 21è siècle: post performance. Projet qui se développe dans le cadre du programme de recherche : Post Performance Future. Elle contribue à faire connaître la scène californienne et son histoire cachée depuis 1996: elle organise “Where ‘s Al?” la rétrospective d’Allen Ruppersberg au CNAC-Le Magasin, avec Paul Mc Carthy “ …and gravity”, un hommage à Bas Jan Ader, Wolfgang Stoerchle et Guy de Cointet. En 2004, elle organise la première exposition globale de Guy de Cointet, Who’s That Guy? au MAMCO, à Genève et en 2006 Faire des choses avec des mots/Making Words With Things mettant en perspective ce travail sous l’angle de la théâtralité avec Cointet, Paul Mc Carthy, Mike Kelley, et Catherine Sullivan au CRAC de Sète, France. En 2005, elle organise From Life, et Larry Bell in Perspective, 2010 premières rétrospectives de John Baldessari et Larry Bell, au Carré d’art Musée de Nîmes. En 2008, c’est l’exposition Not to Play with Dead Things à la Villa Arson, Nice. Travaillant sur la question de la reprise/recréation en performance, Brugerolle a contribué à remonter la dernière pièce de Cointet, Five Sisters, (1982), récemment montrée au LACMA et au MoMA. Auteure, elle a publié entre autres Guy de Cointet, portrait de l’artiste en cryptographe (JRP Ringier, 2011), la première monographie sur l’artiste et réalisé le film documentaire Who’s That Guy? Tell Me More about Guy de Cointet (2011). Avec Dora Garcia elle co-organise I was a Male Yvonne de Carlo (2011–12), une exposition sur la satire politique, au MUSAC de Léon, Espagne. Après l’exposition LA EXISTANCIAL au LACE à Los Angeles (janvier-mars 2013) elle prépare avec G.Wajcman ALL THAT FALLS au Palais de Tokyo, 2014, elle présente RIDEAUX/blinds à l’IAC de Villeurbanne (5 février-3 mai 2015). Lauréate de la Emily Harvey Foundation, Venise (2015) résidence FUTURA, Prague (2016).

Conceptrice du Salon Discret, à l’occasion du 40 è anniversaire du Centre Pompidou, 4 février  2017.

commentaires fermés

Association Chalon Tout Court, 21 Avenue de l'Aubépin, 71100 Chalon-sur-Saône - contact[@]chalontoutcourt.com - 06 47 83 96 88